Premiers tirs avec le Fabarm Axis RS 12 Q.R.R.

Bonjour à tous,

c’est avec une énorme impatience que j’attendais ce samedi matin pour me rendre sur le stand de Bouvignes afin de tirer mes premières cartouches avec mon nouveau jouet.

Après avoir été cherché mon père qui m’accompagne toute la matinée, nous arrivons à Bouvignes et nous y prenons un petit café avant d’attaquer les choses sérieuses. Afin d’appréhender le fusil à mon aise, je décide de débuter par un petit parcours. C’est avec une grande excitation que je glisse les deux premières cartouches dans les canons et que j’appelle le plateau. J’épaule, je dépasse le plateau et PAN : le plateau est fumé. Tout ce qu’il fallait pour me mettre en confiance. Le parcours se déroulera très bien (malgré un traversard tendu et lointain que je ne parviendrai pas à accrocher) et l’heure est donc au premier bilan provisoire après 25 plateaux :

  • Le fusil est très vif et parfaitement équilibré. Toutefois, il faut appréhender la vivacité de celui-ci. Moi qui était habitué à des fusils plus lourds de l’avant, cela change fondamentalement la donne. Cela sera très clairement un atout dans les prochaines semaines quand j’aurai maitrisé la bête.
  • Les chokes et les canons font parfaitement l’affaire. Les plateaux sont parfaitement cassés en 1/2 et 3/4.
  • Grande impression de solidité.
  • Grand confort du couple crosse Monte-Carlo / bande haute (pour moi qui suis porteur d’inserts correcteurs, c’est génial). Toutefois, le passage à la bande haute est légèrement perturbant. Cela fait très bizarre d’être surélevé par rapport à ces canons. C’est juste une question d’habitude à prendre mais c’est très confortable.
  • aucun recul ressenti.

Afin de confirmer les bonnes sensations ressenties lors de ce premier parcours, nous décidons de poursuivre par plusieurs séries de skeet olympique en s’affairant à travailler les bases. Stéphane et moi-même réalisons un premier tour avant d’être rejoint par Luigi. La vivacité du Fabarm me permet d’attaquer plus tôt les plateaux. Toutefois, je me fais surprendre à plusieurs reprises par la vivacité du fusil en me retrouvant bien devant le plateau.

Nous réalisons une deuxième série en compagnie de Luigi. Celui-ci sera d’ailleurs coaché d’une main de maître par Stéphane. Pour ma part, je confirme les bonnes sensations du premier tour en ne ressentant plus la moindre difficulté au poste 8. La vivacité du fusil me permet de me sentir beaucoup mieux sur ce poste.

Nous sommes rejoints pour la dernière série par Denis et Alain venus également tirer quelques cartouches par ce samedi matin très froid.

A l’issue de ces 100 plateaux sur la matinée, je suis plus que conquis par le fusil. Très clairement, il faut que je m’habitue à la vivacité du fusil. Je me suis retrouvé à plusieurs reprises trop devant le plateau. Je voulais alors diminuer la vitesse pour la sanction que vous connaissez : le 0 pointé. Toutefois, lorsque j’aurai le fusil tout à fait en main d’ici quelques semaines, cela sera parfait. Au niveau de la fatigue, ce fusil est extrêmement reposant comparé à mon Zoli Kronos. Les cartouches pourront s’accumuler lors des entraînements que je prévois à l’étranger pour l’année prochaine.

Bref, je suis extrêmement satisfait de ce Fabarm Axis RS 12 Q.R.R. N’hésitez d’ailleurs pas à m’interpeller si vous voulez essayer celui-ci. Encore un énorme merci à vous, mes sponsors, pour la confiance que vous m’accordez.


2 réflexions sur “Premiers tirs avec le Fabarm Axis RS 12 Q.R.R.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s