Grand Prix de Dorhout Mees 2017

Bonjour à tous,

comme la plupart d’entre-vous le savent, je me suis rendu ce week-end aux Pays-Bas et plus précisément à Biddinghuizen pour prendre part au très célèbre Grand prix de Dorhout Mees. Au menu : 200 plateaux en parcours de chasse tracés par Frank Hasekamp. Autant dire que la difficulté allait être présente et le niveau relevé. En effet, d’immenses noms du tirs étaient présents pour l’occasion : Ben Husthwaite, John Bidwell, Christophe Auvret, Tony Manvell, … pour ne citer qu’eux … Ne connaissant pas du tout le stand, je ne m’étais pas fixé d’objectifs particuliers avant de prendre part à la compétition, excepté celui de prendre du plaisir.

GP Dorhout Mees 2017 – Jour 1

Malgré un réveil matinal (3h30) et une nuit très courte de 3h, je suis hyper pressé de débuter la compétition. Mais avant cela, il faudra bien évidemment faire le trajet d’une durée d’environ 2h30. Malgré la durée de celui-ci, j’ai l’impression que le trajet n’a pas pris plus de 30 minutes tellement nous avons discuté et rigolé avec mon ami Dominic. Une fois arrivés sur place, nous faisons le tour du propriétaire pour nous imprégner du lieu. On peut très clairement ressentir l’excitation des nombreux tireurs déjà présents.

Après avoir procédé aux formalités (récupération du dossard, plan, grille horaire, …), nous nous apprêtons à débuter la compétition. Nous attaquons celle-ci par le parcours Jack Pyke. Grande chance du tirage au sort et de la confection des planches, nous avons l’énorme chance de suivre celle de Ben Husthwaite. Tellement excité de débuter la compétition, je ne me parviendrai pas à rentrer serein dans le premier poste. Je laisserai filer un grand plateau tendu et lointain. Cela aura pour effet d’immédiatement me plonger dans ma concentration pour fermer ensuite le poste. Je fermerai également le poste suivant avant de laisser filer un plateau dans le doublé simultané du troisième poste sous une pluie monumentale. Enfin, je laisserai filer une chandelle stratosphérique et très lointaine sur le dernier poste pour sortir à 22/25.

Le deuxième parcours du jour sera le Browning qui me laisserai pas mal de regrets… En effet, après avoir très bien géré les trois premiers postes (2 bulles seulement), je ne parviendrai pas à conserver la concentration et laisserai filer la bagatelle de 4 plateaux pour finir sur un piètre 19/25. Je m’en veux très clairement mais Dominic me calme et me fait oublier rapidement cela pour penser au prochain parcours. En attendant, je prendrai plaisir à voir tirer Ben qui réalisera un superbe 25/25 !

Le troisième parcours de la journée sera le Hertog Jan qui s’avérera le plus simple des huit parcours. J’y réaliserai le score de 24/25 en ratant un looper sur le premier poste. Enfin, le dernier parcours du jour était le Loxam, un parcours de très haut vol avec des plateaux très difficiles et lointains. J’y réaliserai le score de 20/25 ce qui je pense est bien pour ce parcours.

Mon total sur la journée se porte donc à 85/100 et suis satisfait de ma prestation. Bien évidemment, comme d’habitude, je regrette quelques plateaux qui auraient pu porter mon score à 87 ou 88/100…

GP Dorhout Mees 2017 – Jour 2

Après une nuit de repos salvatrice et un excellent petit-déjeuner, nous sommes prêts à en découdre avec les plateaux de la ligne Caesar Guerini. Après un premier poste plein, je laisserai filer 3 plateaux sur le poste 2, pourtant le plus facile… Je m’en veux mais une fois de plus Dominic me parle et me calme pour reprendre ma concentration. Je ne laisserai plus filer qu’un plateau au poste suivant dans le doublé (un looper très tendu, rasant et lointain). Je fermerai le dernier poste pour inscrire un 21/25. Le score est correct car j’ai très bien géré les postes les plus difficiles, mais je m’en veux car si je n’avais pas laissé filer ces trois plateaux au poste 2, j’aurais pu faire une bonne opération…

La deuxième ligne du jour sera la terrible ligne Promatic. De grands noms s’y sont cassés les dents (16 – 17 – …) et j’avoue que cette ligne me fait particulièrement peur au vu des commentaires entendus à gauche et à droite. A peine arrivé sur les postes, nous comprenons pourquoi les scores sont si bas ! Je gérerai bien le premier poste avec une seule bulle dans le doublé. Le second poste me verra lâcher deux fois le même plateau en simple et en doublé (plateau très lointain) que je ne comprendrai pas…comme beaucoup d’autres 🙂 Le poste 3 me verra faire 3 bulles : deux sur une battue / missile lointain (simple et doublé) et sur un fuyant déjà très lointain au départ. Espérons que le poste 4 ne me fera pas faire 4 bulles :-s Heureusement, je ne ferai « que » deux bulles sur ce dernier poste pour sortir à 17/25 avec la drôle de sensation d’avoir très bien tiré mais en ayant fait 17. Ben Husthwaite, derrière moi pour ce second jour, sortira à 19/25.

L’avant-dernière ligne du week-end était la ligne Dorhout Mees. J’y réaliserai le score de 22/25 en ratant 1 fuyant et 1 rentrant dans les deux doublés du poste 2 ainsi qu’un plateau tendu et lointain sur le poste 3 que je travaillerai pas de la bonne façon en partant en Maintain Lead alors que je ne tire jamais comme cela. Allez savoir pourquoi…

Enfin, nous terminions cette compétition par la ligne Winchester. Quelques très beaux plateaux y étaient proposés. J’y réaliserai le score correct de 22/25. Ce dernier score portant mon score du jour à 82/100 et mon total du week-end à 167/200. Je suis plus que satisfait de mon score et, après avoir vu les différentes lignes, j’aurais signé à deux mains pour réaliser ce score. Néanmoins, j’ai encore du pain sur la planche. Je commets encore des erreurs évitables et je vais y travailler… Notamment avec Ben chez qui je vais réserver quelques cours prochainement. Vous en serez bien évidemment informés.

Ben Husthwaite et moi - tir aux clays - clay shooting - ball-trap - Fab Shooting Blog
Ben Husthwaite et moi – Thanks for your availability during all the week-end

Je tiens tout particulièrement à remercier Dominic pour cet excellent week-end ! Cela m’a rappelé le bon vieux temps et j’ai déjà hâte de retourner tirer avec toi. Enfin, je ne pouvais pas ne pas remercier Ben Husthwaite pour sa gentillesse, sa disponibilité et ses conseils. Merci beaucoup Ben !

Cet article ne pouvant être complet sans une petite vidéo, vous trouverez ci-après quelques rushs vidéos que j’ai eu le temps de réaliser. Il n’y en a malheureusement pas énormément, mais c’est déjà cela. Bon visionnage à tous.


2 réflexions sur “Grand Prix de Dorhout Mees 2017

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s